Twist de « Filo-Chard » =

23/11/2017 13:27

 

Grosse rigolade !

 

Encore un qui s’est cru plus malin que le commun des mortels et se sera cru autorisé à faire un petit-montage photographique montrant « Jupiter », bras en croix à une tribune quelconque, portant un brassard rouge au bras gôche siglé d’un dollar, sur fond de drapeaux israélien et américain, surmonté des portraits de Jacob der « Bouclier-Rouge » (Roth-Schild), « La-trique-Drap-hi » et « Dj’ack-@talus » sur fond de billets de banque.

Ce gars-là, que je ne porte pas dans mon cœur, pas plus qu’une armée d’autres d’ailleurs, c’est vraiment le « roy-des-kons », un abruti-des-alpes-de-haute-altitude, y’a pas à dire : Mais ce n’est qu’une opinion qui en vaut toute autre, pas un jugement de valeur ni encore moins une injure ou une insulte !

 

Un opinion fondée sur le fait qu’on passe sa vie en formation-permanente à « apprendre-les-choses » en même temps que d’en restituer un peu à d’autres, et qu’il devrait savoir, à son âge-avancé, qu’en « Gauloisie-sectaire-libertaire », on ne cause pas de nos « feujs » – pas plus que de « nos blacks », « nos beurs », « nos asiatiques » ou de « nos mahométans » – autrement qu’en termes flatteurs.

Quant à nos (et leurs) femmes, elles sont toutes irrémédiablement formidables et les sujets de toutes nos précautions et attentions tellement elles sont gracieuses et précieuses pour l’humanité… par définition et j’en suis fier !

Un étron, quoi, même moi, avec mon unique neurone, je sais déjà tout ça…

 

S’il veut se défouler, c’est permis par les lois sur la laïcité, il s’en prend aux « papistes » et tout ce qui est globalement chrétien (orthodoxe, coopte, maronite, catho) hors les « hérétiques », luthériens, calvinistes, anglicans, baptistes, presse-bite-terriens, mormons, et j’en passe, mais surtout pas plus aux bouddhistes, shintoïstes, taoïstes et j’en passe aussi : Ce serait un manque flagrant de « savoir-vivre », pire même, totalement inélégant.

Pas plus d’ailleurs aux « Chiites », « Sunnites » et leurs dérivés, ce serait « inconvenant » et stigmatisant : L’horreur, quoi, pour tout « bon-citoyen-Gauloisien », et j’en reste fier puisque je m’y plie volontiers.

Et si ça le chante, il peut même mettre un qualificatif odieux devant tous les premiers cités, mais jamais devant tous les autres, au nom du « respect » dû aux minorités qui restent les bienvenues (même en « Corsica-Bella-Tchi-Tchi », c’est dire !) que ça pourrait devenir insultant et récriminé par une ribambelle d’articles du code pénal (du « cousin-Corsu », celui qui a réussi et dort dans son septuple cercueil sous les ors des Invalides entourés de ses maréchaux).

Flûte, même moi, je sais tout ça et veille notamment sur ce blog, à censurer toute trace de commentaire haineux envers quiconque (et tous ceux-là) et à n’en proférer jamais.

De toute façon, ce n’est pas dans ma nature !

 

Bé lui, non…

Du coup, l’ex-trotskyste de la vénérée Ligue Communiste Révolutionnaire, celle « d’Al-hun-Cri-vigne », Gégé est sur le point d’être viré du « P.Soce » et de rendre des comptes à un juge.

Figurez-vous que je m’inquiète : Il n’y a déjà plus grand monde au « P.Soce » qu’ils en sont à virer le petit-personnel et envisager de déménager en des lieux plus austères et moins coûteux, qu’il va finir par ne plus rester personne hors les cadavres dans les placards…

Enfin passons, ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre, finalement : Une page sera finalement tournée et ce sera la dernière, la fin d’un roman de « science-fiction » !

 

Revenons à notre propos. Ce gars-là, il a tout faux. Enfin pas vraiment, mais il reste totalement incomplet, tel qu’il faut se poser la question de ce qu’il a pu apprendre lors de son passage erroné sur la « belle-planète-bleue ».

Encore un qui doit lire mes posts dans l’anonymat (toute relatif : Je te vous préviens-je tout de suite : Même « Gégé » [l’autre… « Colombe »], sait qui visite ce blog et qui lit quoi depuis qu’il a acheté le matériel pour ça) sans rien y comprendre.

Alors je m’explique.

 

Le monde, ce n’est pas très compliqué. D’un point de vue religieux, puisqu’on en parlait à l’instant, la planète se divise en deux parties : Les « religions-du-Livre » (aussi dites « révélées ») et les autres.

Mais comme dit ma « pote-feuj », « si on devait tout croire de ce que disent les religions, on ne s’en sortirait pas ! »

« DJ », un commentateur assidu qui nous a accompagné durant des années sur mon activité bloguesque, en disait qu’il faudrait les interdire.

Je lui répondais qu’on ne peut pas les nier, puisque le « fait religieux » reste un fait. Et qu’on ne peut pas nier les faits…

Passons : Tout ce que je regrette, ce sont les fées et les sorcières de nos ancêtres, balayées par la religion du Christ (dont je suis). Notamment parce que dans ma « Famille-Corsa », il y avait au moins une « sorcière »… Une « Mazzera ».

Très marrante.

Sa fille l’est moins et ses petites-filles sont devenues… toubibs, toutes les trois…

Une tradition dans la continuité, en quelle que sorte.

 

Mais ce n’est pas tout : D’un point de vue « géographie des peuples », il y a deux océans et demi qui divisent le globe en cinq continents. Et ces continents ont des fuseaux horaires qui « coïncident » : La « sphère » américaine, l’Asie, l’Europe-Afrique et au milieu l’Inde et le Moyen-Orient.

On notera que si la mer est un « barrage-naturel » (au moins autant que les montagnes) pour des échanges entre « civilisations & civilisés », la mer est partout (pas les montagnes).

Et loin les uns des autres, les hommes qui peuplent l’Asie ont développé une civilisation plurimillénaire (l’empire du milieu), au moins autant qu’autour de la méditerranée.

Civilisations, avec leurs Histoires, leurs langues, leurs ethnies, leurs coutumes, leurs « back-grounds ».

Dans le tas, le continent africain est un peu à part : Il y a bien un « homme-noir » (de peau : C’est un fait) qu’on ne retrouve pas ailleurs, mais une multitude d’ethnies et de micro-civilisations (un peu comme sur le continent américain avant l’arrivée des européens) qui n’ont pas pu résister à l’envahisseur (« blanc » : C’est un autre fait historique).

Et en Afrique, « l’homme blanc » était autant européen qu’arabe (d’Arabie, ne pas confondre avec les maghrébins, les persans ou je ne sais pas quoi d’autre).

Ce sont les données de base qu’il convient de ne pas nier.

(Les « faits », la dure loi des faits…)

 

Ceci dit, le monde est globalement gouverné par des nations, avec leurs institutions et personnels politiques et étatiques, des nations « armées » qui se sont fait la guerre durant des millénaires et des millénaires, depuis les bords de l’Euphrate et du Tigre, en passant par le Nil et tout le reste du monde connu.

Une constante historique, comme si la vie de la « piétaille » n’était pas déjà assez difficile et courte avec tout ça qu’on en rajoute des difficultés…

Passons.

 

Notez que dans l’évolution civilisationnelle, la connaissance a quand même pu progresser. Et ce n’est pas fini. Tout comme l’immense richesse que représente la diversité infinie deshomo-sapiens-sapiens dont le nombre croît de façon exponentielle au moins autant que leurs « interactions » et « échanges ».

La planète en est devenue un « petit-village ». Ce qui touche l’un, touche tous les autres par la magie des « réseaux ».

C’est d’ailleurs marqué comme ça dans la prophétie de « Jean de Jérusalem », écrite en 1099, quand il te vous nous causait de « l’an mille qui vient après l’an mille » (et les deux suivants, plus récents).

 

Inutile de dire qu’il ne s’agit pas d’un hasard… Ou alors, c’était vraiment un « prophète » ignoré et ostracisé par les autorités du moment pour quelques raisons obscurantistes.

Autorités qu’étaient les « croisés » de l’époque. D’ailleurs, s’en était un lui aussi.

En revanche, son texte a circulé, a été étudié, décortiqué, analysé et transmis de génération en génération.

Et les « éclairés », initiés, cultivés, s’en sont inspirés tout au long du millénaire qui a suivi, à des rythmes divers et en des lieux et dates épars.

Là encore, c’est un fait.

 

Ce qui donne in fine l’époque actuelle. Avec une des premières « forces » qui reste le « sionisme ». C’est probablement une des plus anciennes, puisque « biblique » et c’était prévu par quantité invraisemblable de textes érudits.

Et puis c’est devenu « un fait » de droit public international depuis 1948 avec la création de l’État d’Israël : Incontournable.

La référence de « Gégé-Filo-Chard » est claire, mais incomplète. On ne peut nier un fait comme vins-je de vous le dire, mais le choisir parmi d’autres plutôt que d’autres est un raccourci de l’esprit qui en dit long sur le nanisme du bonhomme.

 

D’autant qu’il met en exergue trois personnages issus de la seconde des « forces » qui œuvrent pour le bien de l’Humanité : Le judaïsme. Les trois personnages représentés sont « feujs ».

Erreur grossière de confondre « sionisme » et « judaïsme »…

Personnellement, j’ai toujours su que si historiquement et « philosophiquement » il reste facile de faire une assimilation, c’est complètement erroné. Il y a quantité de « feujs » qui ne sont pas sionistes, loin de là. Et si  deux des trois choisis sont réputés « riches » (quoique pour « Drap-Hi », ça reste provisoire), j’en connais aussi des « pôvres », voire même indigents.

De plus, même si le judaïsme impose l’idée d’un peuple « choisi » parmi beaucoup d’autres pour être « le » peuple « élu », un autre « feuj » est passé sur la planète pour leur expliquer que le message de « Yahvé » s’adressait à toute l’humanité, dans toutes ses composantes, probablement par opposition à toutes les autres espèces que porte la planète, animaux, plantes, bactéries, etc.

C’est d’ailleurs l’immense supériorité du Christianisme sur tout autre, mais c’est mon « opinion » de papiste et je reconnais à tout autre le droit d’avoir un avis divergent, justement au nom de son enseignement.

Et puis j’ai assez d’ancêtres comme ça qui ont péri parfois dans des circonstances atroces, pour ne pas renier cet enseignement : C’est comme ça !

 

La troisième des « forces » en activité reste la finance internationale (les billets de banque de l’image retirée du sieur « Filo-chard »). Facile, bien sûr d’autant que dans son esprit, il amalgame les « feujs » avec l’argent (eux-mêmes amalgamés avec le sionisme).

C’est un poncif éculé ! Quantité de fortunes ne sont pas aux mains des israélites, loin de là. Pour l’essentiel, il s’agit plutôt « d’hérétiques-protestants ». Et dans le lot, le sieur oublie totalement que désormais, les avoirs arabes (d’Arabie au sens large) sont probablement supérieurs à beaucoup d’autres, à tel point que la FED a dû inonder le monde de QE explosifs en fournissant de la monnaie sortie de rien pour diluer les montagnes déjà constituées.

Et on ne cause même pas de la Chine, en passe de devenir la première puissance économique mondiale avec une monnaie qui rivalisera toutes les autres dans peu de temps, notamment si « Trompe » continue à jouer à l’andouille…

Quand on analyse un peu, on retrouve « la finance-mondiale » dans une organisation informelle et internationale qui s’appelle la « Trilatérale ».

C’est un peu l’OTAN de la finance, élargi à l’Asie et plus globalement à tous les milliardaires de la planète (1.800, pas plus), plus quelques banquiers-centraux « qui comptent ».

D’ailleurs, plus que l’OTAN dont la Trilatérale est issue, c’est devenu au fil du temps le « Davos » de la finance, une sorte de « G20 » du monde de l’argent.

 

Ce qui nous ramène peu ou prou à la quatrième des « forces » qui gouvernent notre monde : Les USA. D’où le drapeau américain dans le « twist » de « Gégé » le mal-luné, plutôt « mal-informé ».

Les USA, depuis Yalta et la fin de la dernière guerre mondiale avec la capitulation, sans condition du Japon, sont devenus, avec des hauts et des bas, le « gendarme du monde » et la plus imposante puissance économique du globe.

Elle dispose de bras armés d’une puissance inimaginable avec ses quantités « d’agences » de renseignement (eux parlent « d’intelligence ») qui savent tout de tout le monde quasiment en temps réel et sont présents sur tous les continents et toutes les mers du globe.

Jusque dans l’espace circumterrestre (et encore plus loin).

Les USA claque un pognon inhumain à maintenir ces technologies au mieux, alors que chacun sait qu’on pourrait avec celui-là éradiquer la faim et la misère du monde.

Peu importe, c’est leur choix plus ou moins conscient.

 

Et pour assurer leur emprise sur le cours des choses, ils s’appuient sur la cinquième des « forces » à l’œuvre, à savoir les organisations internationales. La plupart mises en place au lendemain de la dernière guerre mondiale.

Et qui fonctionnent vaille que vaille sur toute la planète avec des rôles et compétences divers.

On en compte une bonne centaine, entre les plus connues (l’ONU, l’UNESCO, l’IATA, la Croix-Rouge/Croissant-Rouge, la plupart des ONG – Médecins sans frontières, organisation de journalistes, Greenpeace – et même le GIEC d’essence américaine…) et toutes les autres, internationales, transversales, G7, G20, OPEP et j’en passe.

On peut même y rajouter l’UE, les JO un peu antérieurs comme d’une survivance de la SDN, les organisations internationales sportives, culturelles et là encore j’en passe quantité…

Elles créent le lien diplomatique… qui « contrôle » l’évolution du monde.

 

Et justement, la sixième des « forces » qui gouvernent notre univers est encore plus transversale que toutes les autres, puisqu’on la retrouve partout, jusque même en Asie-profonde : La Franc-maçonnerie.

Des « frères » qui ne se connaissent pas, se revendiquent « humanistes » et de « la Veuve et de l’Orphelin ». Ils communiquent en « fratries » indéfiniment solidaires entre elles et leurs membres.

Une organisation opaque, pas toujours décelable, mais qui se divise en deux courants (et plusieurs obédiences) : Les fraternelles « spéculatives » et les fraternelles « opératives ». Les premières « pensent », les secondent « agissent » et s’incrustent à peu près dans tous les autres « organisations ».

Je ne sais pas si « Gégé-Filo-Chard » est un frère, mais en revanche, il est de notoriété publique que « D’jack-@talus » est passé sous le bandeau comme tous ses « frangins », petits-et-grands. D’où probablement sa présence sur le « twist » craignos. Avec surtout, la réaction – judiciaire – de l’intéressé.

Naturellement, on en compte beaucoup dans nos partis politiques, notamment « Soce », mais pas seulement : Notre appareil judiciaire, notre armée, nos gendarmes, nos hauts-fonctionnaires, dès qu’ils ont de « hautes responsabilités » envers la Nation et ses citoyens, s’ils ne sont pas maçons, ils sont entourés par ceux-là. Et il y en a autant chez les « Républicains-démocrates » (même s’ils s’en vont un à un en ce moment) et une forte densité dans les partis-centristes de diverses tendances. Je vais vous dire : Chaque « tendances » correspond à un réseau de loges.

Pire encore – et de tradition séculaire – en « Corsica-Bella-Tchi-Tchi », vous en aviez 19 ! Autant que de partis politiques à la belle époque.

Les meks, dans la même ville (que je fréquentais encore il y a peu), ils se croisaient, ils faisaient semblant de ne même pas se saluer… alors que dans une ville comme Calvi ou Île-Rousse, tout le monde connaît tout le monde : Forts !

C’est simple, même moâ-même, j’en croise encore perpétuellement sur des « dossiers chauds et épineux » et toujours à des fonctions «  et grades » des plus respectables.

 

Ceci dit, surtout à ces derniers mais aussi à tous les autres, on doit « les Lumières », les deux constitutions de 1735 et de la dernière de 1755, celle de Paoli « frangin » reconnu, en « Corsica-Bella-Tchi-Tchi », celle des USA de 1787, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, etc.

Des apports décisifs de notre monde moderne.

 

Enfin, la septième des « forces » : Les forces dites « des ténèbres ». Elles ont toujours existé depuis la plus haute antiquité et se manifestent par des « reculs » dans la progression de « l’humain » vers « les Lumières ». Je vous laisse les désigner, mais les plus tragiques ont donné des génocides impitoyables, que ce soit en Allemagne, en Chine, en Russie, en Cochinchine, encore en Turquie, en Ukraine, en Syrie, en Irak et j’en passe toujours.

Elles ruinent pour vouloir « épurer »… C’est leur signature.

Un désastre perpétuel et renouvelé par cycle.

Inutile de vous dire qu’elles s’opposent à toutes les autres, la plupart du temps.

À peine tempérées par la huitième des « forces » que sont celles des religions christiques.

Qu’on retrouve d’ailleurs dans les premières citées…

 

Ceci dit, tout se décide finalement dans votre dos et en votre nom : Quand trois « forces » sur les sept premières sont d’accord et ne soulèvent pas l’opposition d’au moins trois des quatre autres, les choses « bougent » et avancent.

Dans le cas contraire ça « piétine »…

Vous pourrez d’ailleurs utilement lire l’actualité géopolitique et même politique à travers ce simple filtre tout bête et tout s’éclaire comme d’une cohérence impeccable.

Y compris le message de « Filo-Chard » (et les réactions qui s’en suivent) : C’est quasiment « magique » !

 

Car il n’y a guère de doute, « Jupiter » est bien « l’enfant » de ces « forces ». Je vous raconterai ça, le comment, dès le 10 décembre, époque où je bloquerai vos commentaires pour n’être pas « en surface » à pouvoir les contrôler avant mise en ligne, et qui sont des extraits de « Ultime récit – suite » à découvrir cet été prochain.

Le « pourquoi » est un peu plus compliqué à expliquer : Il y a eu comme des « ratés » en 2016. Le premier et le plus « impactant », c’est le « Brexit ». Le second c’est clairement l’élection de « MacDonlad-Trompe », des événements tous les deux dus à des « relâchements » et une sorte d’aveuglement collectif alimenté et mis en scène par les instituts de sondage.

Il fallait réagir lourdement et reprendre la main.

Ce qui a été fait en mai 2017 pour un nouveau départ. Et l’heure reste à régler le cas de l’Allemagne, ce qui va être très intéressant à suivre.

On en verra les enjeux une autre fois…

 

I3

Source : http://flibustier20260.blogspot.fr/2017/11/twist-de-filo-chard.html

 

—————

Précédent