Terreur à Bruxelles !

23/03/2016 19:55

 

C’est où ils veulent et quand ils veulent…

 

Sidéré, j’en reste encore sans voix, la gorge serrée.

Comme à chaque fois, « simplement une immense tristesse qui envahit tout. »

Même pas d’effroi.

Une immense détresse qui tétanise le neurone, rend coi.

Ce n’est même pas « comment », ni « pourquoi » cette invraisemblable monstruosité : Je sais déjà.

Ni qui : Nous le savons tous !

 

D’autant que là, il s’agit d’un « retour de flamme » des arrestations des jours précédents.

Les autorités belges s’imaginaient bien qu’avec « 90 fous d’Allah » en liberté dans leur quartier de non-droit, venus par la « route des migrants », il y avait de grands risques que cela se produise.

Mais pas au point de fermer la ville comme elles l’avaient décidé en novembre dernier (2015) à la suite des attentats de Paris.

De toute façon, ça n’aurait sans doute pas changé grand-chose, suppose-je.

Et on ne peut pas interdire la ville à tout le monde.

Un quartier seulement, peut-être ? Et encore…

Solutions impraticables.

 

2016, une année de l’horreur ?

 

– Le 1er janvier 2016 en Afghanistan : Un restaurant français à Kaboul a été la cible d'un attentat perpétré par les talibans qui a fait trois morts dont un enfant et au moins 15 blessés.

 

– Le même jour, 1er janvier 2016 en Israël : Une fusillade dans un bar à Tel-Aviv a fait 2 morts et au moins 10 blessés.

 

– Le 2 janvier 2016 en Inde : Une base militaire est attaquée près de la frontière avec le Pakistan, les quatre assaillants ayant tué au moins 7 personnes.

 

– Le 5 janvier 2016 au Nigeria : Une attaque de Boko Haram dans le nord-est du pays fait au moins 7 morts.

 

– Le 7 janvier 2016 en Libye : Une explosion près d'un centre de formation de la police a Zliten fait 65 morts.

 

– Le 11 janvier 2016 en  Irak : Prise d'otages, voiture piégée et fusillade dans un centre commercial à Bagdad faisant 12 morts et 14 blessés.

L'attentat a été revendiqué par Daech. 

 

– Le même jour, à Mouqdadiyah, 20 personnes sont tuées par un double attentat dans un café.

 

– Le 12 janvier 2016 en Turquie : Un attentat-suicide dans le centre touristique d'Istanbul fait 11 morts (tous Allemands) et au moins 15 blessés.

 

– Le lendemain, 13 janvier 2016, toujours en Turquie : Un attentat à la voiture piégée devant un commissariat à Çınar fait 5 morts et 39 blessés.

 

– Le 14 janvier 2016 en Indonésie : Un attentat à Jakarta fait au moins 6 morts.

 

– Le 15 janvier 2016 au Burkina Faso : Un attentat à Ouagadougou dans l'hôtel Le Splendid et le restaurant Le Capuccino fait au moins 30 morts de 18 nationalités différentes. 

L'attentat a été revendiqué par AQMI.

 

– Le 17 janvier 2016 en Afghanistan : À Jalalabad, un attentat-suicide perpétré par l'État islamique tue 14 personnes. Le consulat pakistanais était visé.

 

– Le 19 janvier 2016 au Pakistan : Un kamikaze se fait exploser près de Peshawar et fait au moins 11 morts.

 

– Le 20 janvier 2016 au Pakistan : Une attaque des Talibans dans l'université de Bachar Khan à Charsadda fait au moins 21 morts.

 

– Le même jour, 20 janvier 2016 en  Afghanistan : Un kamikaze s'est fait exploser près de l'ambassade de Russie faisant au moins 7 morts.


– Le 21 janvier 2016 en Somalie : Attentat à la voiture piégée et des fusillades dans un restaurant à Mogadiscio font au moins 19 morts.

L'attaque est revendiquée par les islamistes shebabs.

 

– Le 22 janvier 2016 en Égypte : L'État islamique revendique un attentat à la bombe au Caire qui a fait 9 morts dont 6 policiers.

 

– Le 25 janvier 2016 au Cameroun : Trois attaques sur le marché de Bodo par les islamistes de Boko Haram fait 29 morts et au moins 30 blessés.

 

– Le 26 janvier 2016 en Syrie : Double-attentat revendiqué par l'EI à Homs. Au moins 24 personnes ont été tuées.

 

– Le 27 janvier 2016 au Nigeria : Trois kamikazes se font exploser tuant au moins 13 personnes, dans la ville de Chibok, dans le nord-est du pays.

 

– Le même 27 janvier 2016 mais en Égypte : L'État islamique revendique un attentat à la bombe qui a tué 4 militaires dans le Sinaï.

 

– Le 29 janvier 2016 en Arabie saoudite : Un kamikaze de l'EI se fait exploser dans une mosquée chiite à l'est de l'Arabie saoudite faisant 2 morts et 7 blessés.

 

– Toujours le 29 janvier 2016 au Nigeria : Un attentat-suicide commis par un adolescent dans un marché à Gombi a fait au moins 10 morts.

 

– Le 31 janvier 2016 en Syrie : Au moins 45 personnes ont été tuées et près de 110 blessés dans une triple explosion à la bombe près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab au sud de Damas.

Daech revendique l'attentat.

 

– Le même jour, 31 janvier 2016 au Tchad : Dans la région des Grands Lacs, deux attentats-suicides commis par Boko Haram tuent 3 personnes et en blessent plus de 50 autres.

 

– Le 31 janvier 2016 au Nigeria : Une attaque de Boko Haram fait au moins 50 morts dans un village proche de Maiduguri.

 

– Le 6 février 2016 au Pakistan : Neuf personnes au moins ont été tuées et 35 blessées par un kamikaze à Quetta, dans l'ouest du Pakistan.

 

– Le 9 février 2016 au Nigeria : Un double attentat suicide fait au moins 58 morts dans le camp de Dikwa.

 

– Le 17 février 2016 en Turquie : Une voiture piégée explose à Ankara, visant des militaires fait au moins 28 morts et 45 blessés.

 

– Le 19 février 2016 au Cameroun : Un double attentat suicide fait 24 morts et 112 blessés à Meme.

 

– Le 21 février 2016 en Syrie : Une série d'attentats revendiqués par l'EI à Homs et Damas ont fait près de 180 morts.

 

– Le 4 mars 2016 au Yémen : Une fusillade dans un hospice catholique fait au moins 16 morts.

 

– Le 13 mars 2016 en  Côte d'Ivoire : Une attaque dans des hôtels et une plage, sur un site balnéaire fréquenté par les Occidentaux, près d'Abidjan, fait au moins 19 morts.

 

– Le même jour en Turquie, 13 mars 2016 : Un véhicule piégé explose sur la place Kizilay à Ankara, à 18 h 45 heure locale, et fait 37 morts.

L'attentat est revendiqué le 17 mars par Les Faucons de la liberté du Kurdistan.

 

– Le 19 mars 2016 encore en Turquie : Attentat-suicide à Istanbul dans une rue commerçante, faisant au moins 4 morts et 20 blessés.

 

– Le 21 mars 2016 au Mali : Attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune contre le quartier général à la mission de formation militaire de l'Union européenne à Bamako, un assaillant tué et deux personnes interpellées. 


– Enfin, hier, 22 mars 2016 en Belgique : Deux explosions à l'aéroport international de Bruxelles et une explosion dans le métro entraînant respectivement 14 et 20 morts et plus de 150 personnes blessées, désormais revendiqué par l'EI, le Califat.

 

L’attentat devenu un mode d’expression presque naturel, sinon « incontournable » !

 

Presque une quarantaine attaques diverses pour 82 jours, moment où j’arrête le compteur et met en ligne pour le lendemain-matin : Il faudra bien un jour se poser les bonnes questions pour comprendre et prévenir, faire l'effort de quelques réflexions hypothético-déductives, comme tous les stratèges savent le faire pour se protéger.

Une accélération qui en dit en tout cas long sur les « tensions » djihadistes…

 

D’autant que personnellement, j’aurai parié bien plus pour des attentats en Allemagne, voire en Angleterre : Mais autant il leur est plus difficile de se lancer à l’assaut de la Perfide-Albion qui bloque ses frontières derrière la Manche, autant ils sont aussi déjà sur place ou à portée d’autoroute de l’Allemagne depuis la Belgique.

 

Tout cela fait horreur.

C’est un sida dont il faudra tôt ou tard se débarrasser. Et comme il n’existe pas de vaccins, ce sera part « tous moyens ».

À ce jeu-là, on a déjà eu la peau d’action directe, de Carlos, de la bande à Baader, de la Fraction Armée-Rouge, de septembre-noir, et de quelques autres des « années de plomb », dont je ne me souviens plus du nom, emportés dans les gouffres de l’Histoire.

Leurs actions n’ont jamais pu aboutir à quoique ce soit de tangible, aucun bénéfice quelconque.

D’autant que dans les attentats djihadistes actuels, il n’y a aucune revendication véritable : C’est juste « la guerre », pour l’horreur, pour le plaisir de tuer de terroriser.

Aucune loi liberticide n’y changera rien.

 

Et j’en reste coi comme au premier jour, dans une immense détresse qui tétanise le neurone « simplement une immense tristesse qui envahit tout. »

Même pas l’ombre d’un effroi !

De tout cœur avec nos voisins Wallons et Bataves, figurez-vous !

 

Source : http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/03/terreur-bruxelles.html

 

—————

Précédent