Lettre ouverte à François FILLON (I)

15/04/2017 03:28

 

 

Des grands voiliers-écoles pour les jeunes Français

 

 

M. Jean-Charles DUBOC

à

M. François FILLON

LES RÉPUBLICAINS

 

 

Cher Monsieur,

 

Suite à un courrier que je vous ai adressé lorsque vous étiez Premier ministre, j’ai présenté, le 23 avril 2009, le projet Euroclippers de construction et d’armement de grands voiliers-écoles, sur demande du SGDN, à l’amiral Pierre SOUDAN, directeur de l’École Navale.

Malheureusement, la Défense a d’autres urgences financières que la commande d’un ou plusieurs grands voiliers-écoles et, mis à part une franche marque d’intérêt, la proposition de créer un « Erasmus des Écoles Navales » avec des voiliers n’a pas aboutie.

Suite à cet échec, j’ai créé en 2010 le Fonds de dotation Euroclippers qui devait permettre de financer des grands voiliers-écoles pour les jeunes !...

Malheureusement (….), le Fonds de dotation Euroclippers n’a jamais pu obtenir le rescrit fiscal et ce fonds a été dissout récemment…

Les échecs permettent souvent de se renforcer, de mieux définir un projet, même si c’est parfois très long.

 

J’ai récemment obtenu l’intérêt de M.Hervé MORIN, président de la Région Normandie, pour un projet plus élaboré de « Grand voilier-école pour la Normandie » que vous trouverez avec la présente.

Ce projet est en phase de définition et j’espère qu’il sera suffisamment développé dans quelques semaines pour qu’il puisse être lancé à la fin février 2017.

J’espère prochainement un article du Figaro (M. Arnaud de la Grange) pour commencer à communiquer sur un projet qui doit faire rêver, surtout les jeunes, mais qui est parfaitement réalisable s’il est bien défini.

Il faut savoir qu’un rassemblement d’une dizaine de grands voiliers-écoles est le seul évènement capable de faire venir à Rouen, et dans la vallée de la Seine, ou ailleurs, près de 10 millions de personnes !...

Succès garanti !...

 

Je souligne que je vous écris ce courrier surtout parce que si ce projet de liberté, de responsabilité, de solidarité, est lancé, vous aurez toute latitude pour le reprendre pour votre campagne présidentielle, avec le soutien du président de  la Région évidemment !...

Ce sera ma modeste participation à la prochaine élection sachant que je ne veux pas voir les socialistes ou le FN diriger mon pays.

Il est temps de faire une franche rupture avec la politique menée depuis plus de trois décennies.

 

Le poids de l’État doit être diminué, et ce ne sont pas les autres candidats qui seraient aptes à faire passer le mot LIBERTÉ en premier dans leur programme !...

Sur le fronton de nos mairies, de nos bâtiments publics, c’est d’abord la Liberté qui a été retenue par les pères fondateurs de la République et en aucun cas l’Égalité ou la Fraternité, bien qu’ils soient aussi nécessaires au fonctionnement harmonieux d’une démocratie.

 

Alors commençons une nouvelle époque par une franche rupture, un puissant symbole de liberté, d’aventure, de responsabilité, de risque maîtrisé, de solidarité, en construisant des grands voiliers-écoles !...

Une élection présidentielle est très proche et c’est le moment de lancer des projets qui rassemblent, et celui-ci en est un !...

 

Je vous prie d’agréer, cher Monsieur – et j’espère futur Président de la République - l’expression de ma plus haute considération.

 

Jean-Charles Duboc

 

 

Lire les "lettres ouvertes à François FILLON" sur :

 

Lettre ouverte à François FILLON (I)

Des grand voiliers-écoles pour les jeunes Français

 

Lettre ouverte à François FILLON (II)

La paille et la poutre

 

Lettre ouverte à François FILLON (III)

Cotisation sociale sur les produits manufacturés (CSPM)


Lettre ouverte à François FILLON (IV)

Mesures de redressement des comptes publics

 

Lettre ouverte à François FILLON (V)

Prélèvements obligatoires sur les successions et investissements publics

 

Lettre à François FILLON (VI)

Protection de la Terre contre les astéroïdes géo-croiseurs


 

—————

Précédent