L’affaire Ferrayé/Basano ou comment escroquer 22 milliards de dollars (II)

04/06/2014 12:13

 

AFFAIRE BASANO/FERRAYE

 

 

Afin de comprendre un peu mieux la trame du roman humoristique « Les aventures de Tintin et de l’Ami-râle Haddock », il est possible de découvrir l’incroyable escroquerie qui a eu lieu lors du paiement de l’extinction des 1100 puits en feu au Koweït en 1991.

L’affaire est disponible sur le site de Christian Basano :

http://echosdesmontagnes.chez-alice.fr/Echo_des_Montagnes/Chistian_Basano/Koweit.htm

Une affaire soigneusement cachée par le pouvoir depuis 1991.

Jean-Charles Duboc

 

……………………

 

IV. Dominique Strauss Khan

Pourquoi DSK a-t-il fait annuler le reportage programmé le 12 mai 2000 dans l'émission " Sans Aucun Doute " présentée par Julien Courbet ?

Jean-Michel Berges est actuellement le Juge d'Instruction chargée de l'affaire (N° du Parquet : 0213438076, N° d'Instruction : 9/02/51)

En février 2002, dans le Rapport OMERTA 2, Sophie Coignard interroge Bernard NICOLAS (journaliste), page 261 : « Vous avez déjà été victime de censure dans l'exercice de votre métier ? »

Bernard NICOLAS : « Plusieurs fois. Dès lors qu'il était question de personnage politique de premier plan, les ennuis commençaient à TF1……

Une fois, j'avais fait un reportage sur une histoire politico-financière compliquée qui devait passer dans l'émission de Julien Courbet Tout est possible.

Dans la journée, une autopublicité annonce le thème de mon enquête. La direction de TF1 s'inquiète : cette affaire peut-elle être gênante pour Dominique Strauss-Khan ?…..

J'étais interloqué : rien n'indiquait dans mon enquête que DSK fût mêlé en quoi que ce soit à cette affaire.

Soit on se trompait en haut lieu, soit on en savait plus long que moi…

Les téléspectateurs qui ont vu la bande-annonce n'ont jamais vu la suite… »

Le reportage est visible dans son intégralité sur le site Internet :

www.googleswiss.com/ferraye-video

 

Gilbert Collard, avocat de Joseph Ferraye, qui était présent sur le plateau de Sans Aucun Doute, avait très justement déclaré :

« Ce serait la plus grosse escroquerie du siècle sur fond de politique et de guerre du Golfe !...

La plus grande escroquerie du siècle, escroquerie incroyable, enjeu colossal.

On ne joue plus avec des rigolos, on joue avec de vrais tueurs, des hommes prêts à tout sous prétexte qu'un Etat a des intérêts qui sont reliés par d'autres Etats ».

Julien Courbet, le présentateur, a quant à lui annoncé : « Cette affaire pourrait remonter très très très haut ».

Mais, c'est très courageusement que M° Gilbert Collard a très vite abandonné le combat…

 

Il est utile de préciser que :

- Du 1er au 3 juin 2000, Dominique Strauss Khan participait à la réunion du Bilderberg Meetings à Bruxelles. Patrick Le Lay, Président de TF1, dans une interview publiée par le magazine " Le Point " N° 1637 du 29 janvier 2004 a déclaré : « Pourquoi je suis franc-maçon » Ceci expliquant cela (…) no-comment.

- DSK est entre autres choses membre de la Fondation Saint-Simon. Membre du Club de La Haye, un réseau international de think-tanks animé par la CIA, la Fondation Saint-Simon a éclipsé les intellectuels de la gauche non-atlantiste et imposé une forme de pensée unique en France. La Fondation Saint-Simon est organiquement articulée aux réseaux atlantistes ( !?)

- En 1993, il crée également le cabinet DSK Consultants, spécialisé dans le lobbying bruxellois et donc fort introduit à la Représentation française auprès de l'Union européenne.

- March-April 1993 Euro-Barameter 39. "Member of National Government" : France : Dominique Strauss Khan et Belgique : Jean-Pierre Van Rossem

 

Pour bien comprendre la situation, il faut se rappeler qu'en 1991, DSK devient, dans le gouvernement Cresson, Ministre délégué de l'Industrie et du Commerce extérieur.

Il profite de cette fonction pour détourner de l'INPI les brevets de Joseph Ferrayé pour l'extinction et la fermeture des puits de pétrole en feu sans utilisation de la dynamite.

Le 26 juillet 1991 DSK écrivait à Hammoud Abdallah AL RAQBAH, Ministre du pétrole de l’Emirat du Koweït :

« Monsieur le Ministre,

J'ai été informé de l'intention de la Kuwait Petroleum Company de conclure un contrat avec le consortium français conduit par HORWELL en vue d'éteindre des puits en feu sur certains champs pétroliers de votre pays.

Le gouvernement français est très sensible à cette intention.

Il souhaite vous confirmer toute la confiance qu'il a dans les capacités de ce consortium à mener à bien une telle mission.

En espérant que les négociations en cours pourront aboutir aussi vite que possible, et en vous remerciant par avance pour votre aide, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l'expression de mes sentiments les meilleurs ».

 

La société HORWELL est une filiale de l'IFP (Institut Français du Pétrole) dont le Directeur a déclaré le 22 novembre 2002 devant la commission parlementaire que l'IFP n'avait pas de solution pour l'extinction des puits de pétrole.

Mais, la société HORWELL a obtenu le prix de l'environnement 1991 pour le travail réalisé au Koweït pour l'extinction des puits de pétrole en feu par une méthode révolutionnaire (celle de Joseph FERRAYE).

DSK a lié son destin à celui de Lionel Jospin.

Lors de la 54ème assemblée générale de l'ONU (plus de 180 pays), le 20 septembre 1999, Jospin a appelé à ordonner la mondialisation.

Le 13 septembre 2000, le Ministre du Pétrole koweïtien rencontre à Matignon, le 1er Ministre français, Lionel JOSPIN, pour lui dire que le Koweït réclame une indemnisation de 22 milliards de dollars pour le coût supplémentaire engendré par l'utilisation de la méthode révolutionnaire française (brevets de Joseph FERRAYE) pour éteindre, bloquer et réutiliser les puits en feu en 1991.

Cette somme correspond en fait au devis envoyé au mois de juin 1991 par Christian BASANO et Joseph FERRAYE à Monsieur Issam Al Sager.

Et, le 27 septembre 2000, lors de la 37ème session du Conseil d'Administration de la Commission d'indemnisation des Nations Unies, sur proposition de la France et de la Russie, 15,9 milliards de dollars (cf.supra) ont été consentis à une compagnie pétrolière koweïtienne (K.O.C).

Et le Conseil de sécurité a accepté de réduire de 30 % à 25 %, le taux des prélèvements qui seront effectués à l'avenir sur les revenus de Bagdad pour indemniser le Koweït.

Les dirigeants politiques corrompus qui ont participé au vote de cet accord ont bien évidemment été récompensés par l'attribution de bons d'achats " barils de pétrole " comme ceux attribués à Charles Pasqua, Georges Galloway et tous les autres sous l'instruction du Juge Courroye en cours.

Sans parler des commissions perçues par les militaires (gradés) de l'opération " Daguet ".

Pierre Tanger, journaliste d'investigation, écrit : « Dans les archives des RG figure ainsi un "blanc" concernant un mystérieux capitaine Haddock, Haddock qui attribue à feu François Mitterrand un détournement des indemnités de la guerre du Golfe : "les pays du Golfe d'Arabie ont signé un chèque de plus de un milliard de dollars à la France. Cette somme représente les indemnités de la guerre du Golfe et notamment des frais engagés par la Marine Nationale, l'Armée de l'Air, ainsi que l'Armée de Terre au titre de la division Daguet. Ce chèque a été transporté du Qatar par un Falcon 50 et déposé à Zurich sur un compte bancaire suisse au nom de François Mitterrand. Cette opération a eu lieu en présence d'un conseiller fédéral. "

 

Joseph FERRAYE et Christian BASANO quant à eux, n'ont toujours pas reçu le moindre dollar (…)

Pour terminer, il est intéressant de remarquer que les comptes utilisés pour cette opération baptisée " KUWAIT GATE ", sont en fait les comptes internes des banques (comptes de transactions) spécialisées dans le blanchiment et dont Monsieur Jean Pierre VAN ROSSEM entre autre, a été désigné titulaire bien avant le 16.11.1995 :

 

UBS Genève

N° 231215, détenteurs Jean Pierre VAN ROSSEM, Roland VANDEN AVENNE, Christian VANDE VYVERE, montant 47.987.345,12 USD

 

ROYAL TRUST BANK :

N° 436543, détenteur Jean Pierre VAN ROSSEM, montant 14.267.091 USD. 03/10/94 - Blocked - Acces Code 841 - Desk 811.

 

FIRST HOME BANK Gran Cayman :

N° 392.857, détenteur Jean Pierre VAN ROSSEM, montant 23.245.532 USD 03/10/94 - Blocked

 

FIRST INTERSTATE BANK Ltd - New York :

N° 477.925, détenteur Jean Pierre VAN ROSSEM, montant 31.487.243 USD 03/10/94 - Blocked - Acces Code LT 811 - Desk 228.

 

BANCA DEL GOTTARDO Luxembourg :

N° 191.974, détenteurs Jean Pierre VAN ROSSEM, Roland VANDEN AVENNE, Christian VANDE VYVERE, montant 69.123.456,27 USD Blocked. At the start, of JPVR only. Became a special JOINT ACCOUNT in october 1989. The 3 SIGNATURES TOGETHER ARE COMPULSORY.

 

B.N.P. - Banque Nationale de Paris Luxembourg :

N° 62.195.582 / 76, détenteurs Jean Pierre VAN ROSSEM, Roland VANDEN AVENNE, Christian VANDE VYVERE, montant 48.192.837,12 USD Blocked. At the start, opened in Oct. 1981 by RVDA alone. Became a special JOINT ACCOUNT in october 1989. The 3 SIGNATURES TOGETHER ARE COMPULSORY.

Et si DSK avait profité de ces comptes pour achetés ses Tableaux (port franc de Genève)…

DSK n'a pas de chance avec les cassettes vidéo…

Une cassette vidéo inédite va-t-elle l'empêcher de se présenter à la candidature de 2007 ?...

En effet, le Président de la République, Jacques Chirac avait déjà compris au mois de février 2002 que l'ancien ministre des Finances, DSK, allait occuper une position centrale lors de la campagne électorale.

C'est la raison pour laquelle il avait notamment téléphoné à Patrick Devedjian et Jean-Pierre Raffarin afin de les inciter à axer leurs attaques contre Dominique Strass Khan pour l'affaiblir vis-à-vis de l'opinion publique. (JDD du 17.02.2002)

Jacques Chirac, Président de la République, pour la campagne électorale 2007, vos vœux vont être exaucés…

Vous connaissez bien cette affaire (vos références SCP/4/J69532) pour avoir répondu à Joseph Ferrayé le 6 mars 1997, un mois après la publication dans le Journal de Genève en première page « Où sont passés les milliards du Koweït ? », en faisant écrire par votre Chef de cabinet : «  ..tout en vous engageant à poursuivre ses travaux de recherche, je ne peux que vous suggérer de rester en contact avec les organismes compétents pour le règlement de ce dossier ».

 

Jacques Chirac, Président de la République, Joseph FERRAYE et Christian BASANO ont suivi à la lettre vos conseils éclairés. Le pétrole commence à faire tâche au Quai d'Orsay…

Jacques Chirac, Président de la République, Ridley Scott a écrit " Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité ". Si la confiance est une certitude basée sur la foi d'être sur la bonne voie, l'espoir est un mélange de lâcheté, d'incapacité à agir et d'auto-trahison.

Et, Eschyle a dit : " On ne lutte pas contre la force du destin ".

Alors, Monsieur le Président de la République avant qu'il ne soit trop tard…, prenez les choses en main pour régler l'affaire " KUWAIT GATE "n ne faîtes pas comme Maître Jacques Vergès qui très " courageusement " sur ordre, a abandonné ce dossier complexe, en remboursant une partie de ses honoraires.

Monsieur Jacques Chirac vous avez déclaré (18 février 1999 aux institutions de Bretton Woods) : " Il faut adopter un vrai " code de la route " pour la circulation des capitaux, un code qui s'applique à tous, y compris au centre Off Shore " Très bien, mais, il ne suffit pas de le dire…il faut le faire…

" Il n'existe qu'un seul vice ; la lâcheté " (Proverbe Celte)

11 janvier 2006

Eté 1990. Anthony Swofford, fils et petit-fils de militaires, vient tout juste de fêter son vingtième anniversaire lorsqu'il est envoyé dans le désert saoudien.

La Guerre du Golfe vient d'éclater, son bataillon de Marines est parmi les premiers à se déployer dans cette aride et immense étendue de sable.

Pour ces jeunes déracinés, gavés d'images et de phraséologie guerrières, ivres de rock et de bière, commence alors la longue et dérisoire attente d'un ennemi fantôme.

La soif, la peur, l'épuisement, l'ennui, les frustrations lancinantes, les tensions extrêmes s'additionnent dans un climat de plus en plus délétère et explosif.

Dans cet enfer naîtront pourtant de surprenantes et inaltérables amitiés entre compagnons d'armes liés par le vieux serment des Marines.

 

 

Note précédente : « L’affaire Ferrayé/Basano ou comment escroquer 22 milliards de dollars (I)  »

—————

Précédent


Sujet: L’affaire Ferrayé/Basano ou comment escroquer 22 milliards de dollars (II)

Date: 27/02/2016

Par: Dernemont

Sujet: Collard le courageux ripou de l'extrême

Cette fois Collard a coopéré dans l'affaire des armes Sig Sauer et a trahi ses clients en ne produisant pas les pieces à charge contre les politicards de UMP. Détails sur le web : "l'état m'a plagié mon brevet d'invention "

—————