Guerre du Golfe 1991 : demande d’enquête parlementaire (I)

20/08/2015 12:18

 

Lettre de Vincent FILIMOEHALA, ancien de la Division Daguet, à Charles de COURSON, député, pour demander une enquête parlementaire au sujet du détournement des indemnités de la guerre du Golfe.

 

    Le : 18.08.2015.

 

                                    Monsieur FILIMOEHALA   Vincent

                                    A

                                   Monsieur le Député Charles De COURSON

                                   (Marne 5° circonscription)

                                   Secrétaire de la commission des finances.

                                   ASSEMBLEE NATIONALE

                                   126 Rue de l'Université

                                   75355     Paris 07 SP.

 

Transmise par la voie hiérarchie.

Objet : Détournement de mes propres  indemnités de la guerre du Golfe 1991.

 

                              Monsieur le Député,

 

         Au nom, du « Devoirs de Mémoire » que j’ai l’honneur de bien vouloir vous   interpeller dans le cadre de l’affaire du « Détournement de  mes propres indemnités de la guerre du Golfe 1991 » au tout début de l’année 1993 et qui a le mérite d’être soumis à la  création d’une « commission d’enquête parlementaire par vos soins » dans la réflexion et des compétences du contrôle de l’administration  au sein du  parlementaire.

     

       En effet, voici plus de 23 années que cette affaire  hante l’esprit de nos « vétérans de la première guerre du Golfe 1991 »  suscitant ainsi la colère,  mais plus encore ceux qui comme moi-même avions été victimes d’un coup de pickpocket monstrueux et suivi de nombreux menaces de « morts » à notre insu et familles proches, pour nous exiger le remboursement de la totalité de la somme reçue sur notre compte soit (600 milles francs) et pour qui ! Jadis, nous étions soldat encore en activités ! C’est du jamais vu dans l’histoire de France. Encore, aujourd’hui ! Je le vis comme une humiliation.

 

       Pour cela, il nous faut donc pour mieux comprendre ce dossier revenir à la fin de la première guerre du Golfe en 1991, ou la promesse du gouvernement à l’époque sous l’institut de (M. François Mitterrand), qui était  de nous verser nos propres « indemnités de guerre.. » à notre retour en France.  Et, c’est donc au courant de l’année 1992, sous le gouvernement de l’ex-premier ministre (Bérégovoy) qu’enfin, les choses bougent pour ce qui est du versement de nos indemnités de la guerre du Golfe pour ceux qui ont participés à ce conflit.

 

        Enfin, vous auriez à en juger par vous-même, en lisant mon rapport en tant que victime d’une affaire d’Etat !qui dépasse toutes imaginations, il n’y a pas de mot pour définir en claire et au sens propre ces auteurs sans état d’âmes, qui se sont pris à nous militaires pour nous priver de forces de nos propres indemnités de guerre pour service rendu à la Nation.

 

       A ce titre, j’ai donc saisis les « Défenseurs des Droits » par lettre du (9.07.2015),  afin de lever le voile sur la vérité de cette affaire, car il y va de l’honneur de nos soldats qui se sont illustrés avec bravoures et qui lors du défilé du ‘14 Juillet 1991’, avions été accueillis  comme  l’ont été nos ainés de la second guerre 39-45, en  héros à notre retour en France.  

  

        Ps : Un livre « Les Milliards disparus de la division DAGUET »  sort aujourd’hui l’auteur (M.Jean-Charles DUBOC) actuellement mis en vente libre sur « Amazon.fr »

 

En vous remerciant par avance de la bienveillance, avec laquelle vous voudrez bien, accueillir ma requête, que je vous prie, Monsieur le Député, d’agréer, l’assurance de ma haute considération.

 

                                                                                        Monsieur FILIMOEHALA  Vincent

                                                                                « Membre des OPEX-UNC du Val d’Oise 95 »

(Copies) :                                                                      

-lettre réponse (M.SAPIN)

-lettre réponse (M.HOLLANDE).

-lettre réponse (M.SARKOZY).

-lettre réponse (M. le PDG – société GENERALE).

-lettre réponse (M.CHARASSE)

-lettre réponse (Défenseur des Droits)

-lettre écrite     (M.LE DRIAN) 

 

Ps : le livre « Les Milliards disparus de la division DAGUET »

Auteur :(M. J-Charles DUBOC)  en vente libre sur « Amazon.com ».

 

Réponse de Charles de Courson

 

—————

Précédent