Euroclippers : Lettre au Président de la République

13/05/2017 11:38

 

Des grands voiliers-écoles pour les jeunes

 

Monsieur Jean-Charles Duboc

Pilote B747 retraité (Air France)

à

Monsieur Emmanuel Macron

Président de la République

Palais de l'Élysée

55, rue du Faubourg-Saint-Honoré

75008 Paris

 

Copie : Son Excellence M. Alexandre Orlov,

Ambassadeur de Russie en France

 

 

Monsieur le Président,

 

Vous êtes maintenant à la tête de la sixième puissance industrielle de la planète et les décisions que vous prendrez influenceront l’avenir de notre pays, mais aussi, peut-être, celui de la planète.

 

Vous avez reçu un courrier de rappel, en date du 8 mai, sur un dossier qui remonte à 1991 et qui ne vous concerne pas directement. Vous étiez trop jeune.  Mais, personnellement, je m’en souviens très bien car j’étais à l’époque pilote d’Airbus A 320 et volontaire pour des vols en zone de guerre sur le Koweït, les EAU et l’Arabie Saoudite.

Ce dossier ne m’amuse pas et je préfère surtout consacrer mon temps à proposer des solutions originales, de rupture, adaptées aux défis actuels.

 

Je vous ai proposé la création d’une cotisation sociale sur les produits manufacturés (CSPM) qui permettra de financer différemment la sécurité sociale mais aussi, et surtout, de relocaliser nos entreprises. Ce sera à vous, et aux hauts fonctionnaires des finances, de juger de la validité et de l’intérêt de cette proposition.

 

Concernant le monde de l’entreprise, vous trouverez ci-joint le descriptif du « projet Euroclippers » qui ambitionne de construire des grands voiliers-écoles pour la formation humaine des jeunes.

 

Il faut financer les études sur le financement des voiliers (par quirats), les coûts à la construction, la création d’un armement naval, les charges d’armement, etc… Pas évident, sachant que je n’ai pas de réseau qui puisse me mettre en relation avec des présidents des sociétés du CAC 40, car c’est seulement à ce niveau que je pourrai trouver des fonds. Ce projet comporte en effet un développement social où les navires seront financés par mécénat.

 

D’ailleurs, dans la phase de développement, j’ai l’intention d’étudier la possibilité de créer une ligne de grands voiliers-écoles qui permettra, chaque été, à des jeunes Français et à des jeunes Russes de naviguer ensemble entre Le Havre et St-Pétersbourg, en faisant escale le long des côtes de la Mer du Nord et de la Baltique.

Cela permettra de rapprocher la Russie de la France, de développer nos échanges commerciaux, de mieux nous connaître.

 

J’espère que le « projet Euroclippers » retiendra votre attention.

Je vous prie d’agréer, monsieur le Président de la République, l’expression de ma plus haute considération.

 

Jean-Charles Duboc

 

—————

Précédent