Ecole coranique : la ville du Havre dans le chemin d’Allah !

28/07/2017 13:01

 

CETTE MISE AU POINT N'ENGAGE QUE SON AUTEUR

 

Par la soumission de son ex-maire Edouard Philippe, devenu Premier ministre, Le Havre devrait accueillir à la rentrée la première école confessionnelle musulmane de Normandie.


Ce qui ne nous étonnera pas, quand on connait le parcours de ce dhimmi, complice de l’islamisation de sa ville du Havre en particulier et de la France en général.

Car Edouard Philippe avait déjà inauguré la mosquée Ennour du Havre en 2013 en compagnie de Boubakeur.

Et Edouard Philippe avait ouvert en octobre 2016 la route de Tanger avec le Frère musulman marocain El Bachir Abdellaoui. Là, a priori, sans rapport avec la route de la traite des blanches de sinistre mémoire.

Donc une école coranique va s’installer au Havre dans le presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste où la croix a été déposée.
Pour financer les travaux, l’association en charge du projet compte sur l’appel aux dons des fidèles lancé par un certain Aami Hassen Bounemcha, soldat dans le chemin d’Allah.
Inquiétant de voir un tel « specimam » dans cet état de « mahomification » qui tient à nous le faire voir et savoir :
https://www.youtube.com/watch?v=nKu4XyWq25U

Ce serviteur d’Allah, est par ailleurs imam de la mosquée d’Aubervilliers, connue pour être fréquentée par des groupes salafistes.
Et pour avoir tenu, entre autres, des propos homophobes, cet imam aurait dû être expulsé en 2013 par Valls, un autre sinistre premier dhimmi. Expulsion restée sans suite.

Et le projet éducatif de cette école musulmane a toute l’apparence de la taqiya islamique prônée par le « Saint Coran » dans sa sourate 3 verset 28 de l’époque médinoise :
« Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. »
http://ecole-maurice-bucaille.com/notre-projet-educatif/

Car ce projet prétend offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam », avec « cours d’éveil à la foi musulmane et de langue arabe permettant à l’enfant de jouir d’un enseignement réellement complet et solide ».
Car « l’islam a bâti son appel sur l’équilibre, la modération et la juste mesure, dans tous les domaines de l’existence humaine, loin de tout excès ou manque ».
Vous apprécierez là le sens de la litote.

Ce que confirme cette belle sourate 2 versets 190 à 193 de l’époque médinoise, qui nous ramène brutalement à la dramatique réalité :
« Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent…
Et tuez-les où que vous les rencontriez. Telle est la rétribution des mécréants…
Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah seul.
 »

Alors on connait la suite. Cette école risque d’être une nouvelle fabrique d’enfants fanatisés dans le chemin d’Allah.
https://www.youtube.com/watch?v=HQHt6YJH2hs

Et selon une enquête sociologique de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, il y a en France 500 écoles coraniques encadrant 35 000 enfants.
Le réservoir de fichés S pour radicalisation des générations à venir ?
15.000 aujourd’hui, combien dans 20 ans ?

Comme partout dans le monde occidental où des enfants sont coranisés « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », (S1-V1), dans « le chemin de ceux qu’Allah a comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru sa colère, ni des égarés. » (S1- V7).
Ou la haine de l’autre, non-musulman.

Comme aux Pays-bas, où de jeunes musulmans promettent la charia et recommandent la soumission à Allah. La génération qui monte :
https://www.youtube.com/watch?v=cGWXgt4rsiQ

Comme ici, où, selon une enquête de l’Institut Montaigne, 50% des musulmans de moins de 25 ans sont pour l’application de la loi islamique, la charia.

Et pour mémoire, il y a tout juste un an, le premier havre de décapitation d’un prêtre, dans l’église de Saint Etienne du Rouvray, où le père Hamel, un égaré, a été victime d’égorgeurs islamiques.

Ce gouvernement de collabo-traîtres à la Nation en état de guerre, est-il en mesure de comprendre la menace du totalitarisme islamique qui gangrène notre démocratie et mène au chaos civilisationnel ?

En attendant que le prochain fou furieux coranisé ne se mette dans l’idée de « rétribuer » son lot de mécréants.

 

Alain Lussay

Source : http://ripostelaique.com/ecole-coranique-la-ville-du-havre-dans-le-chemin-dallah.html

 

NOTA

Ce qui me gêne surtout dans cette affaire de création d’une école confessionnelle Musulmane au Havre, c’est qu’elle n’a été l’objet d’aucun débat public sérieux avec des opposants qui auraient pu exprimer leurs griefs et leurs doutes au sujet de la réelle nécessité de développer l’enseignement d’une religion dont se réclame le Califat de l’Etat Islamique contre lequel nous sommes en guerre en Irak, en Syrie ainsi qu’en Afrique saharienne.

Parce que l’EI déclare bien faire la guerre aux mécréants, et souhaite les tuer, notamment les Juifs et les Chrétiens, afin d’instaurer un délire religieux stricte dont les bases ont été créées au VIIèm siècle !...

 

Il y a manifestement un manque de démocratie dans l’accord donnée par la mairie du Havre qui aurait pu demander l’accord des citoyens par un vote.

On peut déjà avoir une idée du résultat quand on sait que la rédaction de Normandie-actu a décidé de fermer son article aux commentaires devant l’afflux de propos incitant à la haine raciale et à la discrimination. 

 

Mais faut-il s’en étonner quand on sait que nous sommes dirigés au plus haut niveau par des mafieux qui dissimule aux Français un détournement de fonds publics de plusieurs milliards ?...

Ainsi, nous vivons depuis des décennies dans un totalitarisme mafieux en évolution puisqu’avec le pouvoir unique du "Chef" on est passés maintenant dans une « dictature douce » qui va décider de ce qui est bon ou mauvais pour nous en fonction du bon vouloir de quelques "experts-dogmatiques" !...

 

Et, après la "soumission au Chef", on aura peut-être d’ici quelques décennies la "soumission à l’Islam" dans certaines parties de notre pays.

Alors, il me semble que s’il y a une urgence pour la France ce n’est pas d’accorder des permis d’installation d’écoles coraniques mais c’est de neutraliser les "zones de non-droit" où prolifèrent les trafics de drogue et d’armes.

Mais il faut aussi développer des enseignements laïcs efficaces comme la navigation sur des grands voiliers-écoles pour les jeunes (en uniforme de marin) !...

 

D’ailleurs, j’ai proposé un projet de grands voiliers-écoles à notre Premier ministre, mais j’attends toujours la réponse.

 

JCD

—————

Précédent